6.27.2015

Manuel Candré : Deleuze, deux faces

------------------------------------------------------------------.
Gilles Deleuze (DR)Gilles Deleuze (DR)

DEmiLEUquinZE (Face A)
J’ai rencontré Deleuze, j’avais vingt ans, et son Nietzsche, petit ouvrage conçu comme un bestiaire philosophique, alors que j’étais descendu au Mans pour un festival de jazz (nous y verrions Christian Vander faire un jam avec son maître Elvin Jones. Nous étions trois, Jean-Christophe C., Nicolas B. Elvin Jones, tout de rouge vêtu, rugissait derrière les toms, Christian Vander avait les yeux blancs).
Deleuze a été pour moi, là, une lecture supplémentaire, enrichie si on veut, de Nietzsche et rien de plus. La déflagration s’est produite plus tard, 10 ans peut-être.




https://blogs.mediapart.fr/edition/gilles-deleuze-aujourdhui/article/010615/manuel-candre-deleuze-deux-faces



-----------------------------------------------------------